fbpx

Le viager occupé : tout savoir

Le viager occupé, formule qui suscite un intérêt croissant dans le secteur immobilier, offre aux acheteurs et aux vendeurs une alternative innovante et éthique. Happy Viager, une des références dans le secteur, présente une approche révolutionnaire qui redéfinit le viager classique en Belgique en créant une solution gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées. Cette forme de transaction vous intéresse ? Découvrez les points essentiels à connaître sur le viager occupé.

La définition du viager occupé

Le viager occupé est une vente immobilière dans laquelle le vendeur, souvent une personne âgée, cède son bien tout en conservant le droit d’y rester à vie, ou d’en percevoir les loyers s’il est loué. On dit alors qu’il en conserve l’usufruit. En échange, l’acheteur verse au vendeur un capital initial et éventuellement une rente viagère mensuelle qui permet au vendeur d’avoir un complément de revenus. Cette solution permet au vendeur de mieux vivre au quotidien grâce à son investissement immobilier, tout en vendant son bien. En revanche, l’acheteur fait un pari sur l’espérance de vie du vendeur.

Bon à savoir

Le viager occupé est l’option la plus populaire en Belgique, en raison de sa praticité tant pour le vendeur que pour l’acheteur.

Contrairement au viager traditionnel, Happy Viager propose une formule moins contraignante et plus éthique. Cette nouvelle approche permet au vendeur de récupérer instantanément la valeur totale de son bien, tout en continuant à l’occuper. De son côté, l’acheteur bénéficie d’un loyer régulier versé à vie par le vendeur, d’un montant convenu avant la transaction. Il s’agit d’une véritable solution gagnant-gagnant, adaptée aux besoins spécifiques de chaque partie.

Quelle est la durée de l’usufruit dans le cadre d’un viager occupé ?

Dans le cas d’un viager occupé, la durée de l’usufruit est généralement déterminée par le décès du vendeur, marquant automatiquement la fin de ce droit. Toutefois, il est possible de fixer une durée maximale à cet usufruit, sans que cette période ne puisse jamais dépasser la durée de vie de l’usufruitier. Ainsi, si le vendeur venait à décéder avant le terme prévu, l’usufruit prendrait fin avant terme.

Le contrat de viager peut également comporter une clause permettant au vendeur de renoncer à son usufruit moyennant le versement d’une rente supplémentaire par l’acquéreur-débirentier.

Dans le cas particulier du Happy, excluant la possibilité de renoncer à son usufruit viager, cette particularité offre à l’acheteur une opportunité d’investissement sûre, puisqu’il perçoit des loyers réguliers jusqu’au décès du vendeur (ou à son départ anticipé).En effet, les propriétaires actuels deviennent locataires de leur propre bien lors de la transaction immobilière.

Bon à savoir

Happy Viager représente une solution d’investissement stable et maîtrisée pour l’acquéreur, lui garantissant des revenus locatifs réguliers jusqu’à la fin du contrat.

Conclusion

Que vous soyez vendeur ou investisseur, opter pour Happy Viager, c’est choisir une approche révolutionnaire, éthique et avantageuse. Offrant une solution gagnant-gagnant, notre formule innovante vous permet de tirer pleinement parti de votre projet immobilier. Pour en savoir plus sur cette opportunité d’investissement stable, contactez-nous dès aujourd’hui !

 

Intéressé ? Contactez notre équipe d’experts !

Happy Viager c’est LA solution parfaite pour concilier confort et tranquillité d'esprit ! Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus sur le Happy Viager et tous les avantages dont vous pourrez jouir !